deutsch  english  français  italiano  español
 Livraison gratuite à partir
 de 50 €
 Sans paiement à l’avance
 (sur facture)
 Livraison rapide
 Numéro (Lun au Ve)
 +43 1 2350329 35
Connexion client
Adresse email:
Mot de passe:
 
Mot de passe oublié? 

Nature - Santé - Beauté
Über fangocur
Haut
Verdauung
Magen Darm
Mund Rachen
Schönheit
Muskeln und Gelenke
 
Actualités
Fromage : pourquoi vous devriez éviter cet aliment
(19.10.2020) Retour
Pour beaucoup de gens, le fromage représente un vrai plaisir. Mais attention car il n'est pas sain !
Beaucoup de personnes apprécient beaucoup le fromage. De plus, il existe tellement de types de fromages et de goûts différents que ce n'est pas étonnant que la consommation de fromage ait énormement augmenté au cours des dernières décénnies.
 
Le fromage contient une forte quantité de graisses, de cholestérol et de caséine. Tout sauf sains.
Malheureusement, la caséine contenue dans le fromage nuit à notre organisme. Les graisses et le cholestérol contenus sont également néfastes.
 

Affiné, doux, bleu, à pâte dure ou molle ; une multitude de variétés et de goût différents. Dans de nombreuses cultures, un repas complet sans fromage est presque impensable et il fait même partie de la tradition culinaire. Aujourd'hui, nous souhaitons vous expliquer pourquoi renoncer à cet aliment pourrait être particulièrement avantageux pour notre santé.

Un profil nutritionnel peu bénéfique

Lors d'une belle soirée au restaurant ou losqu'on reçoit des invités à la maison, le fromage est un ingrédient incontournable dans nos plats. S'il n'est pas déjà servi comme entrée, au plus tard en fin de repas on le trouve dans nos assiettes. Selon Pline, le fromage fermerait l'estomac. Et en fait, cela est vrai, le fromage le fait même trop bien.

Pour cette raison, une consommation régulière de produits laitiers en général et du fromage en particulier n'est pas recommandée. Il suffit de jeter un coup d'œil à notre quotidien pour en comprendre les raisons ; les êtres humains sont sevrés assez tôt et lors de l'allaitement ils consomment, dans l'idéal, du lait maternel. Cela montre qu'il n'est pas prévu par la nature que l'on consomme du lait tout au long de sa vie. Les vaches atteignent un poids nettement supérieur par rapport à celui des humains et elles disposent donc d'un lait beaucoup plus riche en nutriments, moins digeste et au profil nutritionnel non adapté pour les humains. Le lait de chèvre ou de brebis est plus digeste, mais il ne devrait pas non plus être consommé régulièrement.

Souvent, il est conseillé de consommer des produits laitiers pour prévenir l'ostéoporose. Des études récentes démontrent toutefois que le corps élimine le calcium qu'il a emmagasiné précisément à cause d'une alimentation trop riche en protéines animales.

Une étude menée en Chine documente  les effets néfastes de la consommation de produits laitiers comme le fromage

Les nutriments contenus dans le fromage ne peuvent faire que du bien à l'organisme, n'est-ce-pas ? Malheureusement, de nombreuses études réfutent cet argument. En tête, la "China Study". L'étude épidémiologique la plus détaillée au monde, menée par l'éminent spécialiste T. Colin Campbell au cours des années 70, ne présente pas les produits laitiers comme le fromage sous un jour favorable. 

Cette étude a démontré ce qui avait déjà été confirmé par de nombreux essais sur les animaux : les produits laitiers peuvent favoriser la croissance des cellules cancéreuses. Cela n'est pas dû ni aux graisses ni au cholestérol, mais aux protéines animales, à la caséine en particulier qui représente 87% des protéines contenues dans le lait de vache et qui est encore plus élevée dans le fromage. Selon les études du Dr Colin Campbell, la caséine favorise la croissance des cellules cancéreuses à tous les stades du cancer. Concernant les protéines végétales, la situation était différente.  Celles-ci, même en doses élevées, ne stimulaient pas l'apparition du cancer.

Les graisses et le cholestérol contenus ne doivent toutefois pas être ignorés. Ceux-ci favorisent l'apparition de l'athérosclérose, de l'obésité, du diabète, de l'hypertension et de bien d'autres problèmes. Parmi les produits laitiers, le fromage est particulièrement riche en graisses et en cholestérol.

Enfin, le lait est difficile à digérer, justement à cause de son profil nutritionnel non adapté à notre organisme. Surtout les personnes souffrant de problèmes digestifs ou de maladies de l'appareil digestif devraient éviter ou tout au moins réduire considérablement leur consommation de lait.

La dose fait le poison : même une très petite quantité de fromage peut être néfaste

Si vous êtes des adeptes du fromage, vous n'avez pas besoin d'y renoncer complètement ou pour toujours. Pensez tout simplement aux conséquences d'une consommation excessive pour votre santé et mangez-en moins fréquemment. Le fromage devrait être considéré comme un produit de consommation de luxe (comme par exemple le café ou les boissons alcolisées) et ne devrait donc être consommé qu'en petites quantités.

Sources :

Dr Greger, Michael et Stone, Gene : Mieux manger peut vous sauver la vie. Pocket, 2018.

T. Colin Cambell, Thomas M. Campbell: L'enquête Campbell, Editeur : J'ai lu, 2014.

J. Mac Dougall: Dairy Products and 10 False Promises, Newsletter 2003. 

British Medical Journal: Milk intake and risk of mortality and fractures in women and men, étude de cohorte publié en 2014.

Libérez dès maintenant votre organisme des charges du passé grâce à notre terre médicale d'origine volcanique contenue dans Bentomed !

Commander ici Bentomed

Nous sommes à votre service pour tout conseil !

Numéro (Lun au Jeu 8h à 17h, Ven 8h à 14h) +43 1 2350329 35

E-Mail: service@fangocur.fr

 
Tél. 0043 1 235032935 , service@fangocur.fr

  created-de01 with ed-it.® 3.3b-v3-de01